La plus grande centrale solaire d’Île de France inaugurée

La plus grande centrale solaire d’Ile-de-France sera inaugurée vendredi en Seine-et-Marne, où elle produira l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 2000 habitants.

Cette centrale solaire, la première installée au sol dans la région (par opposition aux panneaux solaires fixés sur des toits de bâtiments ou de parkings), a été construite à Sourdun, sur un ancien site militaire réhabilité. D’une surface de 15 hectares (dont 12 recouverts par près de 20 000 panneaux solaires), elle offre une puissance de 4,5 mégawatts.

« C’est la première centrale au sol qui sort en Ile-de-France », a déclaré à l’AFP Daniel Bour, président de la Générale du solaire, qui coexploite l’installation. Il a précisé que les modules photovoltaïques qui l’équipent avaient été fabriqués pour deux tiers en Chine et pour un tiers par la société française Tenesol (groupe Total). Mais ce projet, qui représente un investissement de 13 millions d’euros, n’a pu voir le jour que parce qu’il a bénéficié d’un ancien tarif de rachat par EDF de l’électricité produite, avant le moratoire et la remise à plat de la politique gouvernementale de soutien au solaire, ont indiqué les exploitants.

Elle risque donc de rester la seule centrale de cette nature en Ile-de-France, tant que les conditions techniques et financières ne se seront pas améliorées. « Un projet de cette nature n’est sans doute probablement pas rentable en Ile-de-France dans les conditions actuelles de prix et de rendement », a expliqué à l’AFP Olivier Debains, PDG de Sovafim. La Sovafim est une société foncière étatique qui valorise les actifs immobiliers de la sphère publique, tandis que la Générale du Solaire est spécialisée dans la conception et l’installation de centrales photovoltaïques. Fin 2010, le parc photovoltaïque français était de 973 mégawatts, selon le syndicat des énergies renouvelables (SER).

Centrale au sol - Sourdun - Générale du Solaire