Le G12 de l’énergie solaire reste sur sa faim quant à la transition énergétique vue part Ségolène Royal

« Le G12, qui représente un collectif de 12 dirigeants de PME industrielles innovantes dans le domaine de l’énergie solaire, reste très largement sur sa faim après la communication de Ségolène Royal sur le projet de loi de programmation pour la transition énergétique.

Constitués en collectif pour promouvoir la place de l’électricité photovoltaïque, les 12 dirigeants de Coruscant, Eco Delta, Exosun, Générale du Solaire, GreenYellow, Luxel, Neoen, Optimum Tracker, ProSolia, Quadran, Sillia et Solairedirect, se sont rassemblés pour contribuer au débat public sur la transition énergétique et défendre la place de l’énergie solaire dans le futur mix électrique français. Ils sont aujourd’hui très déçus par l’absence totale dans le projet de loi présenté par la ministre, d’engagements précis et chiffrés visant à promouvoir le développement de l’électricité photovoltaïque en France. La communication de la ministre renvoie à un document de programmation pluriannuelle de l’énergie, sans qu’aucun engagement concret ne soit pris. »

Lire les articles dans Tecsol et Plein Soleil