Le photovoltaïque pèse 50% des nouvelles centrales électriques de la planète (LeFigaro)

« En France, l’émergence d’une filière solaire a permis de faire baisser le prix de revient par six en sept ans.

 

Les partisans des énergies vertes en sont convaincus : la « parité réseau » – c’est-à-dire-dire le moment où le renouvelable (éolien, solaire, biomasse)) sera compétitif avec les autres sources d’énergies sans l’appui d’aucune subvention – n’est plus très loin. D’ailleurs, dans certains pays comme le Chili, les appels d’offres pour la production d’électricité photovoltaïque se font désormais à prix de marché. »

 

Lire l’intégralité de l’article ici.