Toujours pas d’éclaircie pour la filière solaire française (Le Figaro)

« Les raccordements au réseau ont baissé de 10% depuis janvier. Sur un an, ils sont au plus bas.

Transition énergétique ou pas, la filière solaire française est toujours au point mort. Certes, dans le projet de loi qu’elle vient de présenter en Conseil des ministres, Ségolène Royal insiste sur la nécessité de dynamiser le renouvelable. Mais, dans les faits, les professionnels ne voient rien venir. Pour preuve, la dernière édition de « L’Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque », publiée ce vendredi, confirme le repli de l’activité : seulement 172 mégawatts-crête (MWc) ont été raccordés au réseau au cours du premier trimestre, soit une baisse de 10% par rapport au trimestre précédent. »

Lire la suite