Générale du Solaire est lauréat de l’appel à projets «Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique» et accélère son développement à l’international !

Lancé le 14 mars 2019 par la Direction Générale du Trésor, l’appel à projets « Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique » a suscité un fort intérêt avec 226 candidatures reçues, portant sur différentes thématiques telles que la mobilité, l’environnement, l’eau, la santé, le numérique, l’énergie, l’aménagement ou l’agriculture. S’inscrivant dans la perspective du Sommet Afrique France 2020, cet appel à projet visait à financer des démonstrateurs de solutions innovantes apportant des réponses aux défis auxquels sont confrontés les villes africaines.

A l’issue d’un processus de sélection exigeant et compétitif, 21 projets lauréats ont été désignés sur la base de critères tels que leur potentiel de réplication, la soutenabilité de leur modèle économique, leur capacité à générer des retombées pour l’export français, leur appropriation locale, ou encore leurs impacts environnementaux et sociaux.

Avec son projet Green Electri’City, GDS International (filiale du groupe GÉNÉRALE DU SOLAIRE) figure parmi la liste des 21 lauréats qui a été dévoilée le 30 octobre dernier lors de l’événement Ambition Africa 2019.

Mise au point par un consortium d’entreprises françaises et africaines, la solution Green Electri’City est une réponse à la demande croissante d’une électricité fiable, économique et durable, en proposant une production d’énergie solaire optimisée pour la production, la consommation et le stockage. Elle regroupe en une solution intégrée plusieurs innovations dans le domaine des énergies renouvelables, des batteries et de l’optimisation énergétique, développées et mises en œuvre par les différentes entreprises réunies par GÉNÉRALE DU SOLAIRE au sein du consortium : Schneider Electric, My Joule Box, ARESS, et Noa Trading.

Grâce au financement de 500 000 euros obtenu au travers de cet appel à projets, le démonstrateur de la solution Green Electri’City sera construit sur le site du Centre national de Calcul de Côte d’Ivoire (CNCCI) récemment inauguré par le gouvernement ivoirien sur l’Université Félix Houphouët-Boigny à Bingerville. Deuxième supercalculateur en service sur le continent africain après celui du Cap en Afrique du Sud, le CNCCI a vocation à contribuer aux projets de recherche et de simulation portés par de nombreuses institutions (IRD, CIRAD, Institut Pasteur, …) ou entreprises françaises en partenariat avec des organismes de recherche ivoiriens dans les domaines de la biologie moléculaire, de l’agriculture ou encore de la climatologie. Aujourd’hui le datacenter est connecté à la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) et alimenté par des générateurs diesel à cause de coupures fréquentes du réseau (jusqu’à 7 heures par jour).

La solution Green Electri’City permettra de réduire de façon importante la facture énergétique du CNCCI tout en améliorant la fiabilité de l’alimentation et son empreinte environnementale. Les batteries seront fabriquées en France par la société Blue Solutions. Le financement obtenu sera complété par une opération de financement participatif menée par Lendosphere. Le démonstrateur sera réalisé durant le premier semestre 2020 pour être présenté lors du Sommet Afrique France 2020 qui se tiendra du 4 au 6 juin à Bordeaux.

 

« Nous sommes heureux et honorés que notre solution Green Electri’City ait été retenue par la Direction Générale du Trésor parmi les lauréats de l’appel à projets. Ce succès est le fruit d’une très belle collaboration avec nos partenaires Schneider Electric, My Joule Box, ARESS et NOA Trading, que je tiens à remercier pour leur implication constante. C’est une réelle chance pour valoriser le savoir-faire de nos entreprises et mieux accompagner leur développement en Afrique, mais c’est aussi une opportunité pour permettre de libérer de nombreuses entreprises africaines de la dépendance aux groupes électrogènes, dont le coût prohibitif entrave le potentiel. Réduire la facture énergétique de ces entreprises est indispensable pour leur permettre de se développer, et répondre ainsi à l’immense enjeu de la création d’emplois en Afrique », déclare Antoine Huard, Directeur du Développement du groupe GÉNÉRALE DU SOLAIRE et Directeur Général de GDS International.

 

« Ce premier démonstrateur constituera une référence qui permettra d’initier et d’accélérer le déploiement de cette solution auprès de nombreux clients nous ayant d’ores et déjà confirmé leur intérêt. Ce succès en Côte d’Ivoire illustre plus généralement l’accélération du groupe à l’international, avec notamment la qualification de notre projet de mini-réseaux off-grid au Bénin, la sélection de notre projet de 15 MW au Liban, ou encore l’ouverture d’un nouveau bureau en Italie. Ces résultats valident la stratégie internationale du groupe dans un contexte où l’énergie solaire s’impose partout dans le monde comme réponse au besoin d’une source d’électricité compétitive et décarbonée », déclare Daniel Bour, Président du groupe Générale du Solaire.

 

GDS International vous conseille à l’international

Faites-nous part de votre projet de centrale solaire à l’international, nos experts vous accompagneront pour sa réalisation